Buffalo Grill


Le Buffalo-Grill
Image appartenant à la Sté Buffalo Grill

 
Bonjour à vous toutes et à tous,
Quand, je me déplace, comme par exemple, la semaine dernière pour aller voir Rick Trevino à Rennes, je m’arrête toujours dans un Buffalo Grill. Le look, la bonne cuisine us qui me rappellent mes voyages et, toujours, comme vous le savez sans doute, dans une ambiance Country Music.
En voyant, les décors photographiques, je pense évidemment à William Cody, allias Buffalo Bill, notre coureur de plaines né en Iowa en 1846, qui a eu une vie aventureuse et très mouvementée.
Rappelez vous !!! Eclaireur avec le Général Custer et chasseur de Bisons. Et, comme, c’était un imminent cavalier, il sera engagé au Pony Express. Pour finir, comme il veut faire oublier qu’il n’avait pas été très gentil avec les Indiens, il crée un cirque avec son dentiste  pour faire connaître les Lakotas (Sioux). Il finira sa vie en 1917 à Denvers.          Fin de l’histoire ..................
Et bien, non !!!!!!!!!!!!, Mes pensées vont aussi vers un français, Christian Picart, qui avant les années 80, était en voyage aux Etats Unis. A la vue des Fast Food qui prolifèrent aux USA, il a une idée extraordinaire. Amener les Européens à consommer de la viande grillée. Oui, mais, pourquoi pas dans une ambiance Ouest Américain! Il crée donc une chaîne de restauration, type Restaurant/Saloon qu’il appellera “Buffalo Grill”. Vous avez évidemment compris l’allusion à notre grand Cody. Le bâtiment sera Western, le personnel “Cowboy” et on y mangera au son de la Country Music.
A partir de 1980, tout démarre en trombe, avec une vivacité toute Américaine. Les Buffalo Grill poussent partout. Picart va mettre en place une politique très moderne pour l’époque que nous appellerions maintenant “La culture d’Entreprise”
Il va jusqu’à développer Buffalo Grill hors de France. Belgique, Espagne, Luxembourg et en Suisse. Je me suis même laissé dire qu’il avait attaqué le marché Américain.
Je suppose que dans son enfance, Picart, comme tous les petits garçons, voulait ressembler à Buffalo Bill.
Il ne se doutait pas qu’il en deviendrait un. Suite à un imbroglio juridique, judiciaire, sanitaire, politique et sans doute aussi jalousie de la part d’autres chaînes, Buffalo Grill, en 2002, va trembler sur ses bases, mais jamais abandonner. Tout les personnels de l’entreprise, tel des Cowboys de Ranch, vont défendre chèrement leurs  jobs. On verra même des ouvriers de sociétés sous traitantes descendrent dans la rue pour contre-attaquer les décisions de fermeture.
Picart , pendant deux ans, comme Buffalo Bill, son célèbre presque homonyme, va attaquer et se défendre pied à pied. Il va remuer ciel et terre et finit par prendre la France entière et sa clientèle, en particulier, à témoin de son infortune.
Et, aussi incroyable que cela puisse paraître, grâce justement à sa maitrise, à son savoir faire, ses sous-traitants et enfin les clients qui retournent dans les établissements,  son bon droit sera enfin reconnu. Mais à quel prix !!!!!!!!
Aujourd’hui, des financiers ont rachetés l’enseigne, mais les célèbres et facilement reconnaissables bâtiments à cornes rouges “Buffalo Grill” sont partout pour nous recevoir.
Buffalo Grill Image appartenant à la Sté Buffalo Grill

 
N’hésitez surtout pas à y aller en Westerners. Les directeurs adorent.
Très cordialement,
Bob

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×